02/03/2006

Je veux vivre...

 

Je ne suis pas tel un Haïku aux phrases courtes et calculées. Tout déborde dans mon empire de la passion et des sens sous-titré. J’aime mes petites musiques intérieures que je compose le soir sur le papier. Elles arrivent à exprimer fort et haut ce qui se tait trop souvent : l’intime et le profond. J’aime les messages que je te partage et les guillemets envoûtants qui témoignent d’une plume folle sous laquelle sommeille une énergie du cœur en excès, un maître du cœur qui bat la chamade.

 

Je me livre à toi, ivre d’être lue, entendue...

 

Mais toi, toi...tu parcimonises, tu joues les apothicaires, pharmacien au compte-gouttes, à la poudre millimétrée qui se dissout dans trop de vide.

Valériane ou arsenic, digitaline, celles-la, tu les répands volontiers sur mon cœur.

Mais les autres, toutes les autres poudres qui sont d’or, d’étoiles ou de lunes, les talcs de douceur, les poussières de tendresse dont je te cendre le corps, qu’en fais-tu ???

Ton souffle les dilapide dans nos draps glacés, tu les brosses, les gommes, les laves au sel de mes larmes...

Tu es seul, te replie, la tête est basse et lourde de tes passés qui n’en finissent plus de nous désagréger.

Alors va t’en, pars et emmènes avec toi tes bouteilles de désespoirs dans lesquelles tu t’enfonces.

Ho oui, pars, car vois-tu, si toi tu ne veux rien...moi...Je veux VIVRE...

 

DOU

 

Commentaires

L'amour est un échange... un partage équivalent...
Du jour où l'amour est à sens unique... c'est qu'il est temps de prendre une autre voie car la mort de l'amour est au bout du chemin...

Tendrement, la tite princesse !!!
A ce soir Dou chérie !!

Écrit par : Princesse Sarah | 02/03/2006

Très beau Dou et très juste aussi. L'amour n'est finalement qu'une question d'alchimie et d'un savant dosage des sentiments.
Bonne journée à toi :)

Écrit par : AngelFire | 02/03/2006

un cri à fleur de peau...? si l'amour n'est pas en partage;..est-il viable ?
bisou ma balle

Écrit par : joy | 02/03/2006

me sens mal lire tes mots d amour mais surtout tes mots tout court; c est un supplice;
a chaque periode de manque , à chaque nelle passion mon verbe se faisait fort et je tourmentais ainsi sans répis .J en ai cassé des amours avec mes mots collants pas si innocents? et en définive malgré ma nième tentative d amour je suis alone.

Écrit par : moi | 03/03/2006

Pour "moi", enfin "toi" :)) Les histoires d'amour, on ne peux pas les forcer, mais parfois, leur donner une chance d'évoluer...Prendre le temps de la découverte et puis, oui, en tirer les conséquences qui s'imposent si d'aventure elles n'aboutissent pas...
Peut-être faut-il alors éviter d'être "en manque" car cela mène à des actions parfois trop impulsives et souvent à des échecs très douloureux....
Bon, je tenterai d'adoucir mes mots pour ne plus te mettre au suplice !!
Bisous

Écrit par : DOU | 03/03/2006

Les commentaires sont fermés.