21/03/2006

Première lettre...

Ma tendre,

Ce soir encore, je me retrouve seule, alone, so alone... J'en suis très énervé et bien plus encore. Ca ne peut pas aller, ça ne peut que m'irriter. Enfin, tout ça n'est pas la fin du monde, surtout quand on pense qu'en dehors de ces quatre murs qui forment ma prison, il y a une magnifique jeune fille, toujours souriante, qui pense à moi, très fort (je l’espère).

Je meurs d'envie d'être auprès de toi, de me goinfrer tel un glouton, de tes baisers, de tes caresses, de toute cette vie qui est en toi. J'ai l'impression de toucher pour la première fois au bonheur, à la plénitude (ouille, que m'arrive t'il en cette fin d'été... Le retour de l'âge ou bien la renaissance ...) J'ai hâte de te voir. Je n'ose même plus regarder l'heure de peur de voir le temps s'arrêter. Attendre, c'est vivre au ralenti, c'est la mort du petit cheval. (On dit aussi que tout vient à temps à qui sait attendre)

Il y a une heure de ça, tout était calme. J'en ai profité pour m'isoler et observer au grand air les étoiles. Je cherchais désespérément la grande ours, la petite ours ainsi que la voie lactée, mais Paris est tellement illuminée que les étoiles semblent sans teint, sans éclats, éteintes, fatiguées de briller. Je me suis mis à rêvasser sur ce quart de lune qui me narguait de son sourire. Je me suis dit que peut -être la bas, loin, très loin, il existait une vie meilleure, une vie sans haine, sans violence, sans peur du lendemain...une vie saine et remplie de bonheur. Petit à petit, mes yeux se sont fermés, tout doucement, pour que je puisse garder au plus profond de moi, jusqu'à la fin des temps, cette dernière étoile qui étincelait dans l'immensité des cieux... Tu es cette étoile... mon étoile...

...il est 14h00, je viens de dormir 2 petites heures qui malgré tout m'ont fait énormément de bien. Je n'ai pensé qu'à une unique personne : Toi, only You. Vivement ce soir, vivement la fin de ce service militaire.

J'essaye de tenir le coup, mais malgré la lutte acharnée que je mène contre la fatigue, je ne sais pas qui de nous 2 aura le dernier mot. Depuis quelques jours, une idée me trotte dans la tête. Cette idée est la suivante : "et si je prenais quelques jours de vacances" Pour tous les deux, ce serait merveilleux. Le rêve !!! Il faut que je le fasse, sinon, je vais perdre la face.

Je ferme les yeux pour ne plus voir que le doux visage de ma bien-aimée.

Je t'adore...
NON !!! Je n'ai pas envie de poser le stylo et de te quitter... Si je m'endors, ce sera comme dans cette situation : " Moi qui ne suis pas, ressent de tes propriétés câlines, je veux être l'enfant qui dort sur ta poitrine..."

Tu me manques.....

Merci Agathe pour cette lettre. Fais ton blog et plonge !

Commentaires

belle lettre beau début !!
bisou DOU

Écrit par : joy | 21/03/2006

merci Dou d'avoir publié cette lettre qui me rapelle de tendres souvenirs...
Bisous doux à toi... Chez moi, il fait très gris, mais il ne neige pas ...

Écrit par : agathe | 21/03/2006

Hello !!!!!! Bonjour.Bonne semaine encombrée de lettres d'amour.Te faut pas un secrétaire ?
Des bisounettes aux senteurs printanières.

Écrit par : DUKE | 21/03/2006

Bonjour !!!!!! Linconnu peut-il vous transmettre sa première lettre d'amour ?

Écrit par : LINCONNU | 21/03/2006

.... Bisous a toi aussi Joy, j'aime tes passages chez moi !!
Agathe : Je te l'avais dit, tu es la première !!! J'aurais bien aimé recevoir une telle lettre !! Il ne neige plus ici mais pffff fait pas beau !!
Duke : un secrétaire, humm oui, un beau !! Je vais demander à Clopinette qu'elle m'en trouve un !! Elle à un gout très sur en la matière !! Ou apollon, mais lui fait plutôt dans le féminin !!
LINCONNU : Vous êtes bienvenu, j'attends impatiemment votre lettre !!
Bonne après-midi les poussins !!

Écrit par : DOU | 21/03/2006

ma belle je viens prendre l air... merci pour tes messages je te fais un gros bisous et reviens des que possible....... bisous

Écrit par : stephanie | 21/03/2006

Les commentaires sont fermés.