14/04/2006

LETTRE A MA MERE...

Maman,

 

Cela fait tellement longtemps que je ne t’ai plus appelée comme cela. Car pour nous tous, tes enfants, petits enfants, amis et nos amis tu es « notre Mam ».

 

Mais voila, il y a des passages dans la vie qui font que parfois, on revient aux mots tendres de notre enfance. Et ce soir, j ai tellement envie de revenir en arrière, j’aimerais tant être encore cette gamine de 5 ans qui dormait dans tes bras. Me glisser dans ton lit le matin et te prendre le cou sous mon petit bras. Ho oui, je m’en souviens comme si c’était hier.

 

Tu te souviens peut-être de ces boites de boutons qui étaient bien rangées et dont je faisais commerce sur le dossier du divan ?? Ho la la, et puis, les beaux jours d’avril à déposer sur la table de la salle à manger nos vêtements pour enfin les mettre dans les valises et partir quinze jours en congé, à la côte, nos vacances de Paques… Et rentrer sur Bruxelles, où les cerisiers japonais sont en fleurs et ranger dans les armoires, les babeluttes, les sucres d orge, les fleurs en papier et les coquillages et pendre sur la terrasse les poissons secs…

Tu ne peux pas savoir les souvenirs que cela me laisse. Lorsque je respire la mer, je suis petite, si petite et toi, tu es tout le bonheur que tu m’as donné.

 

Et puis nos luttes ou jamais tu ne m’as abandonnée, mes crises et mes révoltes, mes envies d’indépendance, de liberté. Et même si parfois, des colères éclataient, le lendemain, tu étais présente et rassurante, aimante et tendre. Si je suis...aujourd’hui...c’est grâce à toi...

 

Ho maman, quel bonheur j’ai eu à partir seule avec toi en Espagne, Notre premier hôtel au pied des montagnes qui nous a donne la joie des rencontres et des rivières glacées.

Et puis, je sais que je vais trop vite, mais la naissance de Gaétan et te voir prendre mon enfant dans tes bras, c était vraiment du bonheur pur. Et puis, papa me manque aussi, j’aurais été tellement fière de lui présenter mes enfants et le voir rire avec eux…

 

Tu sais, malgré ma séparation d’avec mon mari, je veux te dire que j’ai été vraiment heureuse et que je ne regrette rien de ce que j’ai vécu avec lui. Et puis, la vie continue et je l’aimerai toujours, malgré tout. Et nos enfants, venus de notre amour sont tellement magnifiques. C’est un cadeau, un dont du ciel, un combat de tous les jours mais tellement abouti.

 

Voila quelques petits mots, pour te dire toute la tendresse que je te porte, pour te remercier d’avoir été toujours là et de l’être encore.

Pour te dire aussi que pour moi, comme pour toi, la famille est importante et que, si tu le veux bien, je reprends le flambeau de la réunion, la rassembleuse en quelque sorte pour ne rien perdre de notre passé et toujours entretenir le souvenir...

 

Je t’aime, mais ça, je sais que tu le sais...

 

DOU si doux ce mots dans ta bouche...

Commentaires

Emotion,... Tu ne peux pas savoir à quel point ce texte me touche, m'envie, ...
Le hasard fait que je viens d'écrire un texte, lis le tu comprendras,...
Pascal

Écrit par : Pascal | 14/04/2006

Belle complicité C'est cela aussi une maman,, une complice. Bon week end pascal. Bizz

Écrit par : jicé | 14/04/2006

Bonsoir Dou Ce texte est très émouvant..ca me donne des frissons..c'est vrai que ces moments là il faut en profiter mais quand on est petit on ne s'en rend pas compte..c'est après qu'on se dit qu'est ce que j'étais bien auprès de ma maman !! On n'a qu'une seule maman et on grandit vite..et ces moments de douceur ne reviennent plus..je pense aussi à ceux qui n'ont plus de maman ca doit être affreux..
Au fait cela faisait longtemps que je n'étais plus passée par chez toi..ben tu sais quoi ton lien avait disparu de mon blog et j'ignore comment mais bon j'ai réparé de suite..je vous souhaite un excellent week end de Pâques..et attention pas TROP de petits oeufs en chocolat...je vous fais pleins de gros bisous et à bientôt..

Écrit par : martine | 14/04/2006

Très émouvant hommage Magnifique Dou cet hommage que tu rends à ta chère maman, ainsi que tes souvenirs d'enfance.
Dans mon cas, j'ai perdu la mienne beaucoup trop tôt, donc je comprends tout à fait ce que tu ressens.
Bonne soirée Dou :)

Écrit par : Angelfire | 14/04/2006

bonjour Dou, merci d'être passée et d'avoir laissé un message sur mon blog,à ma grande honte, je n'avais pas gardé ton adresse ...
je vais te mettre dans mes liens, ce week-end, comme ça, plus de problème!
oui, je crois aux pouvoirs des sons
j'ai exploré les sons d'instruments diférents , de l'aigu du violon au grave du violoncelle ou du son de la flûte à celui de la clarinette
le didg m'impressionne toujours, mais j'adore aussi écouter jusqu'au bout le son de la cymbale...
je crois que je vais me mettre à la recherche d'un bol tibétain pour l'écouter,
tu sais aussi ce que j'adore, c'est le son du baton de pluie, certains batons sont extraordinaire, j'adore les essayer tous dans le magasin où on en vend, rien que pour le plaisir des frissons dans le dos
sur ce, bon week-end
à bientôt,
bises

Écrit par : Gibritte/Animusiques | 15/04/2006

Bonjour Dou, C'est un hommage très émouvant que tu as écrit, j'aurais bien voulu pouvoir dire ça à la mienne mais elle n'a jamais été là
Aime-là très fort, une maman, c'est un trésor
Bisous tendres
Cricri

Écrit par : Cricri | 15/04/2006

Bonsoir Dou Très bel hommage à ta mère, tu as encore cette chance d’avoir de la famille.
Perpétuer les traditions de génération en génération est important, car le sens des vraies valeurs ce perd de plus en plus avec le temps au profit du marketing et des enfants qui devienne des consommateurs.
Je ne t’ai pas oubliée et je te souhaite de bonne Pâques en famille.
Bien à toi.

Écrit par : Marc | 15/04/2006

Je repasse sur ton blog où il me faut faire violance pour le quitter, il est tellement sensible et à fleur de peau...
L'hommage à ta Maman est vraiment superbe et cette chance d'avoir une telle complicité avec elle est formidable!
Je te souhaite de merveilleuses fêtes de Pâques familiales et pleines, de bonheurs, Dou
A bientôt, bisous

Écrit par : Martine | 15/04/2006

Touchant ! Beaucoup de bonheur à toi et ta Maman, tu m'as remué les entrailles avec ta lettre !!!
Joyeuses fetes de Paques
Big kiss

Écrit par : Angie | 15/04/2006

Les mamans... ... sont irremplacables et on ne les aimera jamais assez. On s'en rend compte souvent quand c'est trop tard...

Écrit par : Karl | 15/04/2006

Bonjour DOU Apollon dépose à vos pieds des bisous chocolatés.

Écrit par : Apollon | 15/04/2006

Merci Dou de ton petit mot .Avec toi on a les larmes aux yeux .Superbe ton blog .Bonne fête de Paques .Nicole

Écrit par : Nicole | 15/04/2006

bonjour un petit mot pour te souhaiter une merveilleuse paques

Écrit par : coeurdenfant | 16/04/2006

Maman... Mot à profonde magie... dit, pensé, rêvé infini secoué émoi et qui colorie la vie sens, de ses tons, ou clairs, et parfois légèrement irisés, soutenus ou fondus, foncés ou encore plus sombrés, si profondeur veloutée, tant souffle éthéré…

Merci pour ces mots si douceur tendre à en trembler, tant, ou de sa présence ou par son absence à toujours en pleurer…

Je t’embrasse.

Écrit par : Infini...T | 16/04/2006

Dou Je n'ai pas eu de maman, mais je suis une maman, et mon fils me dit des choses aussi douces que tes écrits.
C'est bon de perpétuer, ou de commencer une lignée d'amour.
Je te trouve incroyablement superbement formidable, j'aime que tu sois sur la blogosphère.
Bisous comme un soeur alors :-)
Malika la Goeland

Écrit par : Malika la Goeland | 16/04/2006

ma belle j espere qu un jour je pourais etre moi aussi une "maman"... ma belle c est superbe... je te souhaite une bonne fete de paques... gros poutou

Écrit par : stephanie | 16/04/2006

en faisant du rangement j'ai retrouvé une lettre que ma fille m'écrivait pour ma fête des pères ...
je ne souvenais plus qu'elle ait pu un jour écrire un aussi beau texte ..
je devrais le mettre sur le rimailleur ...
les mots ... qui font du bien au coeur ...
..
pour les image tu prends ce que tu veux ...
salut à la prochaine

Écrit par : aramis-dingo | 16/04/2006

A cette Maman Maman avec un 'M' en majuscule, il en est de rares ainsi.

Écrit par : D_like | 17/04/2006

Les commentaires sont fermés.