11/05/2006

UNE MAIN TENDUE VERS VENISE...

 

Le meilleur de SYRIUS... (http://syriusstar.skynetblogs.be)

Toujours entre nous cette main tendue.

 Voici un an, elle était le début d’une relation étonnante et imprécise. Ce soir plus que jamais, elle me lie à toi par la pression que nos doigts ont imposée. C’est sans doute le moment le plus intense de la soirée. Ta main qui revient vers moi, comme si c’était ton cœur que tu me présentais, comme si tu acceptais implicitement tout don de ma personne.

 

Et ma main qui se loge dans la tienne, qui la presse, qui se refuse à la lâcher, qui l’abandonne pourtant en laissant glisser mes doigts contre les tiens… Je sens encore ta peau, je vois encore ton ombre dans le rétroviseur de la voiture.

 

Tes lèvres sont encore sur les miennes et ton odeur est partout et tourne tel le manège enchanté des contes d’enfances. Je rentre, avec un coup de blues au cœur, avec en bouche, ta langue inquisitrice et la respiration accélérée des excitations à venir. Pourquoi n’avoir pas accepté l’hôtel que tu me proposais ? Pourquoi m’être refusé ce plaisir ?

 

Mais je me focalise sur ce week-end que nous nous sommes promis à Venise. Je transcende déjà. J’écris le scénario en me couchant dans mon lit froid. Je suis en boule et mes mains parcourent mes bras pour les réchauffer, pour me faire croire que ce sont tes mains qui me caressent. J’effleure mes seins et passe lentement sur mon ventre. Tes mains contraignent mes jambes jointes à s’écarter et abusent de ma faiblesse. Oui, je suis exposée à tous les déluges, à toute forme d'investigation. 

 

J’ai envie de parcourir ton corps comme l’on découvre des saveurs épicées ou la raucité d’une voix. Je veux de ma bouche créer des multiplicités de fantasmes et faire émaner de toi des vibrations qui n’auront d’avenir que la force que nous y donnerons.

 

Oui, je veux être à Venise avec toi pour, dans un palais, sentir ta main qui effleurerait mes jambes, qui relèverait ma jupe, qui me pousserait contre un mur, adossée à ces peintres d’un siècle passé et qui d’un regard prendraient conscience de notre ténacité à vouloir jouir.

 

Jouir, ni de toi ou moi, mais du moment, de la puissance, des perceptions, de l’occasion présente qui ne se renouvellera pas. Car Venise, à deux, c’est une fois dans notre vie. Je ne veux pas être touriste d’un week-end, je veux être à cette ville comme je serai à toi, et explorer les lieux qui de nos corps feront des souvenirs. Je veux me rappeler d’elle comme d’un passage entre démon et ange, fureur et transparence, froissement et latence.

 

Arriver le matin, tôt, pour déjà penser au soir. Sillonner les rues et profiter d’un porche pour se toucher. Ne rien manger pour me nourrir de toi, boire pour sentir couler en moi ces caprices du corps, du cœur. Je veux faire de Venise la ville d’un sexe, d’un corps tendu. Je veux être à l’inverse des autres, présente en cet endroit, point pour le découvrir, mais y être pour te percevoir. Belle Venise, calme et tranquille qui nous accueillera pour que je puisse te photographier, te scanner dans mes particules volages. Faire de ces draps des pages d’un livre exhibitionniste qui prouverait que l’endroit est important, que la folie est imminente et possible.

Ne penser qu’à toi, tout le long du trajet et chaque pas investi sera gagné sur les moments passés. Chaque pas nous rapprochera…de nous…

Je t’embrasse, oui je t’embrasse vraiment… de tout mon corps, de mon âme, de mes yeux et ma bouche, de mes mains et mes bras, de mes jambes et mon cœur, de mes pensées qui s’échappent vers toi.

DOU

Commentaires

Bonjour J'ignore si tu es Belge mais je te souhaite quand mêm une excellente fête des mères. J'ai mis un post special à cet effet sur mon blog
Pleins de gros bisous amicaux

Écrit par : martine | 11/05/2006

Comme quoi,... quelques souvenirs,...
peuvent faire rever à l'avenir,...
que tes rêves, dans l'avenir,...
puissent être un jour, de vrais souvenirs,...

Bisous,...

Pascal

Écrit par : Pascal | 11/05/2006

bonjour un gros merci pour l hirondelle.be la semaine prochaine...
si moi je m occuppe du feu de camp et il y as d autre activités.......
alors la journée seras bien remplis...
regarde aussi pour les repas pour les gens
pour que ca soit accessible pour tous le monde...
beaucoup ont un petit budget qu ont m as dit...$$$$
merveilleuse journée a toi et dit au propriétaire de l hirondelle
que nous allons remplir l hironddelle cette journée la .,...le 26 aout 2006
merveilleuse journée a toi...

Écrit par : RENCONTRE 2006 le 26 AOUT | 11/05/2006

bonsoir ma chère Dou j'espère que tu vas bien...
passe une belle fin de semaine
bise

Écrit par : joy | 11/05/2006

Kikoo! Hello Dou ! Un petit bonjour en passant,c'est le coté libra qui prime cette fois...Le coté raleur,ce sera peut etre pour une prochaine fois,qui sait ?

Tite question perso : tu es de quelle région ?

Écrit par : libra | 11/05/2006

Waouu C'est chaud chez toi. Quel programme !!!

Écrit par : clopinette | 11/05/2006

WOAW!!!! Celle ci est exeptionelle...quel talent Dou!!!Que de tendresse dans tes mots!Quelle sensualité!!!J'ai beaucoup aimé!!

Bisous et bon WE à toi et aux tiens!!

Écrit par : Nat | 11/05/2006

Bonjour Dou, Quelle belle lettre! tout y est, la tendresse, la sensualité, l'esquisse d'un univers torride qui viendra plus que probablement bercer mes rèves (si j'arrive à dormir lol)
Je te souhaite une bonne journée
Bisous
Chris

Écrit par : Chris | 12/05/2006

Bonjour Roudoudou. Reçu 5/5.Au boulot Doudou et interdiction de te déranger.
Venise ?Que c'est triste venise.........et qu'il y sent mauvais !!!!!!!!!!!
Trisousbluesy

Écrit par : DUKE | 12/05/2006

Wahou ! etonnant le don que tu as pour transcrire tes emotions, tes sentiments...
Tu m'a faite rever !!! lol
Big kiss

Écrit par : Angie | 12/05/2006

Bonjour Roudoudou.. Une petite visite chez toi... Mmmm c'est toujours agréable...

Je te souhaite une bonne fête et te fais un super gros bisou...

A bientôt ???

PS : j'ai déjà vu cette peinture quelque part... :o)))

Écrit par : syrius | 13/05/2006

Salut Dou Comment va ? la forme j'espère.
Toujours aussi superbe ton blog ;)

Écrit par : AngelFire | 13/05/2006

Venise Ou les mots qui sont dits et ceux qui sont écrits gardent en eux un parfum d'éternel.

Écrit par : Muse | 13/05/2006

bonjour bonne fete des mamans a toute ta famille et la tienne aussi si elle est encore la...
de coeurdenfant....
http://coeurdenfant.skynetblogs.

Écrit par : coeurdenfant | 14/05/2006

ma dou apres quelques jours d absence du a des migraine dificile je viens te souhaite une bonne fete des meres ma belle... gros bisous

Écrit par : stephanie | 14/05/2006

au secours dou j'ai besoin de toi !!! dou
mon dieu comme tu m'as manqué !!!
je ne sais pas si tu le sais mon adorable dou mais j'etais partie en vacances avec ma puce au luxembourg !! un grand evenement pour nous car 13 heures de route en voiture ! et surtout c'etait la premiere fois que je partais en vacances avec ma puce !des amis a mes parents nous amenaient la bas chez leur belle fille et leur petite fille !!

bref le voyage s'est tres mal passée ! j'en parle sur mon blog ! et nous sommes revenues ma fille et moi en larmes ! ces gens la nous ont agressé sur le chemin du retour et depuis nous n'avons pas céssé de pleurer !

ma pauvre puce deja si malade ne meritait pas cel !
bref c'etait difficile pour moi de venir en parler tant ma peine etait immense ! je n'ai pas eu le courage d'en parler tant je souffre de tout cela

mais le simple fait de venir ici chez toi appaise ma souffrance ! etre avec mes ami(e)s me comblent de joie ! comme je suis bete de ne pas etre venue avant !
tu m'a beaucoup manqué ma douce dou
ca fait du bien de pouvoir poser sa tete sur ton epaule a travers mon clavier ! merci pour avoir seché ces larmes de tristesse !

et puis cette lettre adréssée a ce merveilleux syrius est extraordinaire !! j'ai tellement adoré que ma souffrance s'est envolée !! merci dou merci d'etre mon ange gardien ! je pense tres fort a toi

je t'embrasse
tendrement, fanidole

Écrit par : fanidole | 14/05/2006

Hugo Pratt à Venise... Dans Fable de Venise. A lire et à relire ; magnifique...

Écrit par : Pivoine | 14/05/2006

Les commentaires sont fermés.