07/08/2008

Lorsque je pense à toi…

 

Le trouble investi mon corps,

Prend la place des souvenirs qui apparaissent plus pâles,

Se presse sur les émotions passées pour les brider…

Se colle aux sensations pour les transformer en désir…

Désir d’être, en totalité, en correspondance avec toi

avec moi-même aussi…

Pour pouvoir alors te donner le meilleur, l’inavouable… en confiance…

Lorsque je pense à toi,

Je sens tes lèvres qui se déposent sur mes doigts,

ma main entre les tiennes.

J’ai envie de tes mains justement

qui caressent mon visage avec tant de tendresse

Que je n’ai plus rien envie d’autre.

J’ai énormément de chance de t’avoir rencontré !

 

Je t’embrasse tendrement, fort, très fort…