14/05/2007

JE VOUS BAISE...

Vous, qui m’alanguissez dans ces soirs de fin d’été

Vous qui ne finissez de m’éprendre et m’étendre

Sur des herbes folles qui caressent mes reins

Sur des tapis de braises...

Vous que je baise

Sur des lits d’envies, de sauvagerie, de vins

A ne plus savoir comment m’y prendre

Ho vous, dans un murmure, que je fini par tutoyer...

 

Vous me laissez par mes mots vous enlacer.

De mes mains vous pendre...

à mes lèvres fermées qui s’écartent à la lecture de vos envies.

Ma langue bat le rythme de votre sang.

Vous êtes en moi... comme en terre inconnue...

Vous jouissez...

Je vous embrasse à la manière de mon amour…

Fort, très fort

Je vous embrasse sans détour

A perdre mon corps…

 

DOU